Un centre de formation professionnelle aux métiers du bâtiment aux Comores

Le projet actuel s’inscrit dans une succession de projets engagés depuis 2012 pour développer un centre de formation sur l’ile de Ngazidja, en Union des Comores. Pour la période 2018 2020, il relève du “Programme Initiative Diaspora – Agriculture et Développement durable (PIDAD). Le financement est assuré par l’ambassade de France aux Comores, la Fondation SADEV et la diaspora, par la Confédération des Associations de Djomani en France (CADF).

Les finalités se déclinent comme suit :

  • Mettre en place les conditions financières, administratives et humaines nécessaires à la pérennisation du centre ;
  • Développer la qualité de la formation et de la gouvernance ;
  • Élargir le champ des formations proposées en cohérence avec la politique publique de développement de la Formation Technique et Professionnelle.

Contexte

Dans l’Ile de Ngazidja (La Grande Comore), c’est le seul centre de formation qui subsiste sur les quatre qui y existaient. Situé à Djomani (15 km au Nord de Moroni, la capitale, Il est centré sur les métiers du bâtiment (maçonnerie, électricité, plomberie…). Il répond aux besoins en main d’œuvre qualifiée de ce secteur complémentaire des autres projets attendus (agriculture, hôtellerie…) pour le développement économique de l’Union des Comores. Ouvert en 2016 à la demande de la Confédération des Associations de Djomani en France (CADF), le centre de formation a été possible grâce à aux soutiens de la Fondation SADEV, la région PACA, l’Union européenne, l’ambassade de France. Dépendant de financements obtenus dans le cadre de projets successifs, le centre de formation vise une autonomie régionale, avec l’appui des entreprises et la contribution de l’Etat comorien. L’Union des Comores (Pays Indépendant de la France depuis 1975, 19ème pays le plus pauvre du monde), s’efforce de développer une stratégie de formation professionnelle, dans laquelle s’inscrivent doivent s’inscrire les engagements des partenaires. Le Centre dispose aujourd’hui d’équipements (salle informatique, salles de cours, ateliers…) dans des bâtiments neufs pouvant accueillir une cinquantaine d’apprenants. Sa situation est fragile, dépendante de ressources humaines et financières variables et incertaines.

Par ailleurs, la mission de mars 2019 a dû être interrompue du fait du contexte sanitaire.

Publics concernés

Formateurs, équipe de direction du centre de formation de Djomani, groupements d’employeurs, artisans.

Partenaires locaux

Nouvelle organisation professionnelle des Comores (OPACO), Mouvement des Entreprises Comoriennes (MODEC), Confédération des Associations de Djomani en France (CADF), Direction de la formation professionnelle de l’Union des Comores.

Objectifs du projet

  • Définir un statut légal du centre de formation
  • Obtenir les participations locales de gouvernance (conseil d’administration)
  • Assurer les conditions financières, matérielles adaptées aux formations
  • Réaliser des formations de formateurs
  • Trouver des sources de financement local

Activités

  • Recrutement, prise de fonction d’un chef de projet dans le cadre du volontariat de solidarité internationale.
  • Rédaction, proposition, négociation de textes statutaires
  • Réunions des acteurs locaux : négociation, accompagnement de projet
  • Inventaire des besoins matériels (réassort associé) et en ressources humaines
  • Accompagnement administratif et comptable
  • Accompagnement des formateurs
  • Création de chantiers écoles

Malgré l’impossibilité de rester sur place depuis la fin mars 2020, le projet se poursuit grâce aux moyens de collaboration à distance.

Résultats

  • Choix d’un statut public sous l’égide de la direction de la formation professionnelle de l’Union des Comores, conforté par des actions d’initiative privées
  • Réassort des équipements matériels
  • Réalisation de séquences d’accompagnement pédagogique
  • Amélioration des procédures managériales et comptables
  • Mise en place d’un audit stratégique comorien pour le développement du centre de formation
  • Préparation de la rentrée 2020
  • Définition des axes d’un futur plan de développement du centre de formation

Projet En cours

Date de début : février 2019
Date de fin : février 2021

Pays d’intervention : Comores
Localité : Afrique Australe / Union des Comores
Secteur(s) d'intervention : Croissance économique - Emploi, Enseignement - Formation

Objectif(s) de Développement Durable

Budget : 26 100 € (hors valorisation bénévole)
Autre(s) financeur(s) : Fondation SADEV, CADF (Confédération des Associations de Djomani en France (CADF), Ambassade de France

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET
Groupement des Educateurs sans Frontière (GREF) - Délégation Bretagne
ADHÉRENT

Groupement des Educateurs sans Frontière (GREF) - Délégation Bretagne

Maison Internationale de Rennes, 7 Quai Châteaubriand, 35000 Rennes

Site Web

Représentant : Mme Marie Thérèse Bausson (Déléguée régionale Bretagne)

Association de solidarité internationale intervenant dans le champ de l'éducation formelle et non formelle dans les pays en voie de développement.

Réseau Bretagne Solidaire

Créé le 16 novembre 2018, sous statut d'association Loi 1901, le Réseau Bretagne Solidaire (RBS) est le 12ème réseau régional multi-acteurs (RRMA) au service des acteurs bretons engagés dans des projets de coopération internationale et de solidarité. Sa vocation ? Accompagner les acteurs associatifs, publics, économiques et institutionnels dans leur politique de coopération internationale et leurs projets de solidarité internationale, en favorisant les échanges, le travail collaboratif, le renforcement des compétences et la valorisation des initiatives.

Informations pratiques

Siège social

50 cours de Chazelles, 56100 Lorient
Tél. : 02 97 21 63 24
contact@bretagne-solidaire.bzh

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Région Bretagne
FONJEP
CRID
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Soc
 iale
Agence française pour le développement