Échanges de savoirs autour de la sauvegarde du patrimoine archéologique

Publiée le 26/06/2020

Échanges de savoirs autour de la sauvegarde du patrimoine archéologique

Développer de l’action collective autour de sites patrimoniaux remarquables : c’est le projet de l’association Timilin, membre de Réseau Bretagne Solidaire.

Dans le cadre des fouilles archéologiques de la motte féodale Motten Morvan, l’association initie une dynamique collective, pluridisciplinaire et internationale en accueillant un jeune archéologue nigérien, Mohamed Alhassane, spécialisé dans la numérisation et la valorisation du patrimoine archéologique.

Intérêt du numérique dans la sauvegarde du patrimoine saharien

L’arrivée du jeune chercheur permet aux étudiants du chantier de bénéficier d’une nouvelle approche technologique et de découvrir les enjeux archéologiques au Niger. Dans le cadre d’une conférence, Mohamed Alhassane a exposé les enjeux éducatifs et l'intérêt du numérique pour sensibiliser les acteurs nigériens et les publics extérieurs à la sauvegarde des vestiges en voie de disparition, qui représentent des richesses archéologiques exceptionnelles : dinosaures, gravures rupestres, anciennes cités médiévales sahariennes…

Pour plus d”information concernant le vaste projet de numérisation 3D des trésors archéologiques du Sahara mené par Mohamed Alhassane, consultez l’article “Les somptueux trésors du Niger en 3D“.

Découverte d’un chantier archéologique breton

Ce séjour en Bretagne est aussi l’occasion, pour le chercheur nigérien, de se former auprès de Victorien Leman, docteur en histoire médiévale (et ex volontaire pour l’association Timilin) et chargé du chantier archéologique de Motten Morvan :

“Je suis venu me former sur ce chantier au contact de Victorien Leman et d'autres étudiants passionnés comme moi par la culture, l'histoire et l'archéologie. J'ai déjà participé à des fouilles en Dordogne, au Maroc, chez moi au Niger et dans le Wyoming aux États-Unis. C'est ma première expérience sur un site médiéval et en Bretagne. Ma présence vise aussi à enrichir nos échanges au sein du groupe, en tant que jeune nomade attaché à ma propre culture et engagé dans un projet de recherches qui va se dérouler sur cinq à six années.”

Mohamed Alhassane pour actu.fr

Malgré le report de la Saison Africa 2020, ces temps d'échange s'inscrivent dans une réflexion partagée avec Réseau Bretagne Solidaire sur les enjeux du numérique en Afrique.

Pour en savoir plus sur les fouilles archéologiques menées par Victorien Leman, nous vous recommandons la lecture de l’article “Morbihan : des bénévoles du monde entier pour fouiller la motte millénaire de Saint-Aignan“.

Réseau Bretagne Solidaire

Créé le 16 novembre 2018, sous statut d'association Loi 1901, le Réseau Bretagne Solidaire (RBS) est le 12ème réseau régional multi-acteurs (RRMA) au service des acteurs bretons engagés dans des projets de coopération internationale et de solidarité. Sa vocation ? Accompagner les acteurs associatifs, publics, économiques et institutionnels dans leur politique de coopération internationale et leurs projets de solidarité internationale, en favorisant les échanges, le travail collaboratif, le renforcement des compétences et la valorisation des initiatives.

Informations pratiques

Siège social

50 cours de Chazelles, 56100 Lorient
Tél. : 02 97 21 63 24
contact@bretagne-solidaire.bzh

Antenne 35

15 rue Martenot, 35000 Rennes

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Région Bretagne
FONJEP
CRID
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Soc
 iale
Agence française pour le développement