ODD n°14 - Protection de la faune et flore aquatiques

Les objectifs de développement durable ou ODD sont un programme universel ayant pour ambition de construire un monde plus juste et plus durable pour tous. L’objectif n°14 concerne la protection des milieux marins et aquatiques.

La gestion prudente de cette ressource vitale mondiale est un élément clé pour un avenir durable. Cependant, à l’heure actuelle, les eaux côtières se détériorent continuellement à cause de la pollution et l’acidification des océans a un effet de confrontation sur le fonctionnement des écosystèmes et de la biodiversité. Cela a également un impact négatif sur la pêche artisanale.

Les aires marines protégées doivent être gérées efficacement et dotées de ressources suffisantes, et des réglementations doivent être mises en place pour réduire la surpêche, la pollution marine et l’acidification des océans.

Quelques chiffres clés

    • Les océans couvrent les trois quarts de la surface de la Terre, contiennent 97 % de l’eau de la Terre, et représentent 99 % des espaces de vie disponibles sur terre en volume.
    • Plus de trois milliards de personnes dépendent de la biodiversité marine et côtière pour subvenir à leurs besoins.
    • Globalement, la valeur de marché des ressources et industries marines et côtières est estimée à 3000 milliards de dollars par an, soit environ 5 % du PIB mondial.
    • Les océans contiennent près de 200 000 espèces identifiées, mais les chiffres réels pourraient se compter en millions.
    • Les océans absorbent environ 30 % du CO2 produit par les humains et atténuent les impacts du réchauffement climatique.
    • Les océans sont la plus grande source mondiale de protéines, avec plus de 3 milliards de personnes dépendantes des océans pour leurs principales sources de protéines.
    • La pêche maritime emploie directement ou indirectement plus de 200 millions de personnes.
    • Les subventions à la pêche contribuent à l’épuisement rapide de nombreuses espèces de poissons et empêchent les efforts de sauvetage et de restauration de la pêche mondiale et des emplois qui y sont liés, générant 50 milliards de dollars de moins par an pour le secteur de la pêche maritime.
    • Selon Ocean Open, les niveaux actuels d’acidité ont augmenté de 26 % depuis le début de la révolution industrielle.
    • Les eaux côtières se détériorent en raison de la pollution et de l’eutrophisation. Sans efforts concertés, l’eutrophisation côtière devrait augmenter dans 20 % des grands écosystèmes marins d’ici 2050.

Liens

Réseau Bretagne Solidaire

Créé le 16 novembre 2018, sous statut d'association Loi 1901, le Réseau Bretagne Solidaire (RBS) est le 12ème réseau régional multi-acteurs (RRMA) au service des acteurs bretons engagés dans des projets de coopération internationale et de solidarité. Sa vocation ? Accompagner les acteurs associatifs, publics, économiques et institutionnels dans leur politique de coopération internationale et leurs projets de solidarité internationale, en favorisant les échanges, le travail collaboratif, le renforcement des compétences et la valorisation des initiatives.

Informations pratiques

Siège social

50 cours de Chazelles, 56100 Lorient
Tél. : 02 97 21 63 24
contact@bretagne-solidaire.bzh

Antenne 35

15 rue Martenot, 35000 Rennes

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Région Bretagne
FONJEP
CRID
Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Soc
 iale
Agence française pour le développement